Roch Voisine

Seul sur le sable
les yeux dans l’eau
mon rêve était trop beau.
L’été qui s’achève, tu partiras
à cent mille lieux de moi.
Comment oublier ton sourire?
Et tellement de souvenirs.
Nos jeux dans les vagues près du quai
je n’ai vu le temps passer.
L’amour sur la plage désertée,
nos corps brûlés, enlacés.
Comment t’aimer si tu t’en vas
dans ton pays loin là-bas?
Helen things you do
make me crazy ‘bout you.
Pourquoi tu pars, reste içi!
J’ai tant besoin d’une amie.
Helen things you do
make me crazy ‘bout you.
Pourquoi tu pars si loin de moi,
là ou le vent te porte, loin
de mon coeur qui bat.
Helen things you do
make me crazy ‘bout you.
Pourquoi tu pars, reste ici.
Reste encore juste une nuit!
Seul sur le sable,
les yeux dans l’eau,
mon rêve était trop beau.
L’été qui s’achève, tu partiras
à cent mille à lieux de moi.
Comment t’aimer si tu t’en vas,
dans ton pays loin là-bas?
Dans ton pays loin là-bas,

Esta entrada fue publicada en Sin categoría. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s